OPIUM DU PEUPLE

PUNK-ROCK | Albi

Surnommés les “Jackson Five” de la variété française, Opium du peuple ose dépoussiérer les standards de la variété française, à l’aide d’un plumeau Punk, en maniant les guitares saturées et les breaks de batteries plutôt nerveux. S’ils osent fesser Johnny Hallyday, comme ils le disent eux-mêmes, et son célèbre “Que je t’aime”, ils aiment aussi terroriser : Claude François, dans une reprise du “Téléphone pleure” accompagné de Didier Wampas, Jean-Jacques Goldman et son titre “Là-bas”, Nino Ferrer et “Le sud”…

En associant les subtils accords mineurs et Septièmes, à la dureté du Punk, Opium du peuple réussi à mélanger les lignes mélodiques et quelque peu “Gnan Gnan” de la variété aux amplis saturés, aux batteries endiablées et aux voix rauques. Une expérience musicale inhabituelle, où ces frères Jacques de la chanson française en perfecto, enfonceront le clou, jusqu’à dénaturer les ritournelles ancrées dans votre inconscient musical…