Historique

Il y a bien longtemps, au coin d’un bar, sont nés les Feux de l’été…
Tout est parti de l’idée de quelques-uns de créer une fête, un genre de bal, mais avec des groupes de rock. L’idée devient un projet, qui se concrétise bien vite : le 22 juillet 1989 se déroule la première édition du Festival ; sur l’affiche, on peut lire : « de 20h30 à l’aube »…


L’aube d’une ère nouvelle : 

Durant les premières années, Les feux de l’été misent sur ce qui se fait de mieux sur la scène rock, punk-rock, rock alternatif…(du rock quoi !), celui qui est à la manœuvre pour créer les affiches, c’est Bernard Giraud (surnommé papy rock). Grâce à lui, le festival a été précurseur en Vendée et a influencé de nombreuses autres associations dans l’organisation de concerts et festivals. Les Feux De l’Eté n’ont jamais dérogé à leur esthétique « rock » pour en faire, au fil des années, leur marque de fabrique.


Des hauts et des bas :

Lentement, mais sûrement, Les feux de l’été se font leur place, et d’année en année, le succès est grandissant (on a dit lentement mais sûrement) les festivaliers sont toujours un peu plus nombreux, les artistes aussi, les affiches s’étoffent. Le festival tient bien la route et enchaine les réussites jusqu’en juillet 2001, météo oblige, l’enceinte du festival ne s’est pas remplie comme espéré, c’est la douche froide.


2001, l’année de trop ?

Le 8 juillet 2001 est ce qu’on peut appeler un lendemain difficile, le festival n’a pas fait le plein, les caisses sont vides… Mais plutôt que de baisser les bras, on relève les manches. En cinq mois, l’asso organise 4 concerts de soutien, tout le monde y va de son geste pour apporter l’aide dont les Feux de l’été ont bien besoin ; bénévoles, municipalités, prestataires, artistes…Chacun met la main à la pâte, et ce petit manège va voir naître une dizaine de concerts en trois ans…au bout desquels Les Feux de l’été vont enfin sortir la tête de l’eau…ouf.


La renaissance :

Le 10 juin 2005, après trois ans d’absence, arrive la 14ème édition du festival, dédiée, comme toutes celles qui suivront, à Bernard Giraud disparu  peu de temps avant. Avec peu de moyens, mais beaucoup d’envie, Les Feux de l’été sont bien debout. Le festival se déroule désormais sur deux jours, avec deux scènes, un festival off… Remis sur de bons rails, les feux de l’été accueillent maintenant 15 000 spectateurs à chaque édition (depuis2009), et l’asso aidée par 500 bénévoles s’efforce d’accueillir toujours mieux ses visiteurs. A suivre…